Zoom sur une nouvelle créatrice aujourd’hui : on vous présente Maïté Bailleul.

Dès son plus jeune âge, Maïté dessine déjà des silhouettes dans les marges de ses cahiers d’école. Quand elle découvre qu’habiller les femmes peut être un métier, sa voie est toute tracée.

En 2010, diplôme de styliste/modéliste d’ESMOD Roubaix en poche avec le Prix de la Dentelle de Calais pour sa collection de fin d’étude, Maïté boucle ses valises pour Paris. Elle fait ses armes chez Marie Laporte, célèbre créatrice de robes de mariée qui lui donne sa chance. Le charme opère, c’est une révélation, l’univers du mariage est fait pour elle. Les futures mariées sont des clientes exigeantes mais quel bonheur de voir des personnes heureuses toute la journée !

En 2020, Maïté lance sa marque éponyme et imagine sa première collection «Botanique».

Son caractère sauvage et indomptable se retranscrit sur certaines pièces de la collection tandis que son côté subtil et délicat transparait sur les autres. Une authenticité qui se révèle à travers la finesse des matières, des coupes épurées et des détails marqués. L’essence végétale des tulles brodés, appliqués sur l’air intensément «moody» d’Emilie Simon – Alicia, met en valeur ces modèles uniques.

La collection se décline en 7 modèles : 5 robes, 1 combi-pantalon et 1 combishort. La silhouette se dessine élancée à la taille marquée, un brin impertinente avec ses décolletés vertigineux mais subtiles grâce au jeu de transparence des dentelles.

La marque se distingue par des lignes épurées, des coupes travaillées et des détails haute-couture. La créatrice imagine une mariée non conventionnelle, à la limite de l’impertinence.

C’est une femme audacieuse, libérée des traditions et avec du caractère. À l’affut des tendances mode, elle assume sa féminité et sa modernité en alliant allure et élégance.

Showroom

177, avenue Paul Bert
59390 – Lys-lez-Lannoy


Photos : Coralie Lescieux ; Modèles : Marike / Manon ; Mua : Marina Gandrey ; Bijoux de tête : Mignonne Handmade ; Chaussures : Aymée