Samedi 17 mars prochain aura lieu une journée toute spéciale pour les mariées. Julie Boyer, la créatrice de la jolie marque de bijoux et d’accessoires de mariage La chambre blanche s’associe avec la créatrice de robes de mariée Mathilde Marie pour un moment dédié aux noceuses à venir.

Cette journée sera l’occasion de découvrir leurs deux univers lors d’un rendez-vous personnalisé pendant lesquels les futures mariées pourront faire leurs essayages et procéder au choix de leurs bijoux. Et pour compléter ce joli moment, il y aura également un professionnel de la coiffure haute gamme, Naher, qui sera là pour réaliser des coiffures de folie et mettre en situation les mariées comme lors du Jour J. Profitez en car c’est rare de pouvoir essayer sa future robe dans ces conditions (tous les détails pratiques sont en fin d’article).

Après cette minute agenda, rentrons dans le vif du sujet et revenons en au sujet principal de notre article du jour, à savoir La chambre blanche. Cela fait déjà un petit moment que cette marque sévit dans l’univers mariage mais c’est la 1ère fois que nous en parlons par ici. La créatrice s’est donc prêté au jeu des questions réponses afin de tout vous raconter.

 Qui se cache derrière La Chambre Blanche ?

Je m’appelle Julie, j’ai 29 ans, et je suis la créatrice de la marque de bijoux et accessoires La Chambre Blanche. Cela fait maintenant quatre ans que la marque existe et je suis seule à la diriger. Je suis quand même bien entourée au quotidien, puisque mes proches et mon conjoint, plus particulièrement, me soutiennent énormément. Rien ne me prédestinait vraiment à la création : après mon baccalauréat, je ne savais pas vraiment vers quelles études me tourner. C’est ma soeur jumelle, un vrai guide pour moi, qui m’a donné la voie en m’emmenant aux portes ouvertes d’une école d’art. Après une année préparatoire en arts appliqués, la voie du design de mode a été une révélation. Je me suis spécialisée dans cette filière, où j’ai appris la création de collections de vêtements. Puis, un jour, ma route a croisé celle d’une créatrice de bijoux. A la fin de mes études, elle m’a embauchée et le monde du bijou s’est ouvert à moi, comme une évidence.

 Où peut-on vous trouver ?

Principalement sur mon e-shop. Le fait de ne pas avoir de boutique physique est un choix ; je souhaite en effet garder de la flexibilité dans la gestion de mon emploi du temps.

Comment la marque est-elle née ?

Des amies qui se mariaient m’ont demandé de leur créer leur robe. Je leur ai proposé de créer également leur accessoire de cheveux, puisque j’avais acquis un nouveau savoir-faire. J’ai alors découvert que je prenais beaucoup plus de plaisir à créer des bijoux que des vêtements. C’est à partir de là que ma marque d’accessoires de cheveux et bijoux quotidien est née. J’ai souhaité me développer dans le domaine du mariage car le travail de la broderie et de la dentelle me plait énormément.

 Collection 2018 : quel est le fil conducteur de cette collection ?

Le végétal. La nature m’a beaucoup inspirée cette année. On retrouve d’ailleurs beaucoup de motifs de fleurs, de fougères dans les bijoux. Pour le choix de l’équipe qui a travaillé sur le shooting, j’ai fonctionné au feeling. J’ai rencontré Vanessa Madec, qui a fait les photos, lors de l’édition 2017 de la Love/Etc. On s’est tout de suite bien entendu, et j’aime vraiment son travail et sa sensibilité. Yasmine, le modèle, et Maud, la maquilleuse-coiffeuse, sont également des personnes adorables, avec qui les choses sont simples. Le plus important pour moi est de travailler dans une ambiance bienveillante, des relations simples et un bel état d’esprit.

L’une des pièces emblématique est le headband Ananka. Ce modèle a beaucoup plu en 2016 et cela continu. Ananka représente bien l’image et le caractère de mes créations : un alliage de dentelle brodée et de petites pièces de laiton, travaillées avec légèreté. Un autre modèle, tout récent, puisqu’il fait parti de la collection 2018, plaît énormément : les boucles d’oreilles Batista.

Le plus beau compliment que l’on vous ait fait dans votre métier…

« Vous m’avez réconciliée avec les bijoux, et je ne porte plus que les vôtres ».

 Petite question bonus : 5 petites choses sur vous

– Je suis assez bordélique, au grand désespoir de L’Amoureux.. ;
– Dans une autre vie, je rêverais d’être fleuriste ;
– J’ai longtemps cru qu’on disait « le bouquet mystère » et non le bouc émissaire :D ;
– Je suis fan de pâtisserie, et si je m’écoutais, je ferais des énormes gâteaux au chocolat des dizaines de fournées de cookie tous les jours ;

– J’ai pris des cours de tapisserie et j’ai fait la réfection de plusieurs fauteuils comme une grande !

La journée du 17 mars se déroulera au sein du showroom de Mathilde Marie :

20 rue Primo Lévi, 75013 Paris
Téléphone: +33 (0)9 81 98 20 92

 


Photos : Vanessa Madec  ; Modèle : Yasmine Ravel ; Beauté : Maud, Beauty Art Coiffure ; Robes : Mathilde Marie et Lorafolk chez Daylove  ; Vidéo : Rémi Dumas ; Lieu : Studio Quotidien