Pour nous les filles, la robe c’est clairement l’élément principal du mariage. On en rêve depuis toutes petites (ou pas d’ailleurs), on s’imagine virevolter dedans mais surtout on commence à y penser à peine les mots « Veux-tu m’épouser ? » sortis de la bouche de Jules.

En tout cas, c’est qui s’est passé pour moi. La demande faite, j’ai tout de suite commencé à explorer la toile à la recherche de LA robe. Plusieurs essayages et moultes questions plus tard, je trouvais enfin la perle rare.

Et je peux vous dire que je trépignais d’impatience de la porter. Quand je l’ai enfin déballé pour l’enfiler le Jour J, je ne vous raconte pas. C’est un moment magique que toutes les fiancées doivent ressentir. Le moment où vous réalisez ce qui est en train de se passer et ce qui est à venir. Le moment où la réalité et l’émotion vous envahissent. Bref, le moment où vous prenez conscience que vous allez devenir Madame.

J'aime ma robe - Dans les Baskets de la Mariée 10

Après toutes ces émotions, il était hors de question que j’abandonne ma robe comme ça. C’est un sentiment très étrange de se dire qu’on ne la reportera jamais. Cette robe que j’avais mis tant de temps à choisir. Cette robe qui avait occupé mes pensées pendant tous les préparatifs. Celle dans laquelle je me suis sentie si bien pour lui dire oui.

Et là, miracle. Je croise le chemin de Laëtitia. Laëtitia, c’est un peu la bonne fée des femmes fraîchement mariées. Pour elle, hors de question de laisser des robes s’abîmer au fond d’un placard. Elle décide alors de trouver une technique pour les conserver et les protéger au mieux. C’est après une visite au Palais Galliera (le musée de la Mode de la Ville de Paris) qu’elle a trouvé la solution : avoir recours à  des méthodes de conservation similaires à celles utilisées pour conserver ces pièces vieilles de centaines d’années, et les rendre accessibles à tous. En décembre 2012, elle saute le pas et crée J’aime ma robe qui propose plusieurs gammes de coffrets pour prendre soin de votre robe. Le succès fut vite au rendez-vous et chaque année, des centaines de « just married » font appel à ses services.

Le gros plus de J’aime ma robe ? Le suivi personnalisé. Les mariées sont conseillées sur le choix du coffret et orientées vers celui qui correspond le plus à leur robe dont elle ont envoyé la photo. Cela évite un sacré casse-tête car il est toujours un peu compliqué de se rendre compte de la taille réelle d’un coffret derrière son écran.

J'aime ma robe - Dans les Baskets de la Mariée 9

Quand j’ai reçu le Coffret Couture chez moi, j’ai été surprise par l’emballage très compact de la boîte alors que je m’attendais à quelque chose de très volumineux. Je déballe l’ensemble et découvre tout ce dont je vais avoir besoin pour protéger définitivement ma robe : la boîte de conservation, les gants de protection, la mousseline de coton, les feuilles de papier de soie neutre (et ma robe, évidemment, qui attendait sagement sur son cintre).

Maintenant, mise en pratique. Le coffret en lui-même est très simple à monter. Tout est parfaitement expliqué sur la notice, schémas à l’appui. Le seul petit bémol pour moi est l’abondance d’informations dans la notice explicative que j’ai trouvée un peu longue.

Vient ensuite le moment de l’emballage. J’enfile les gants. J’ai vraiment l’impression d’être au musée et de manipuler des tissus précieux. Comme une bonne élève, je suis les étapes unes à unes. Je place ma robe sur la mousseline de coton, je la rembourre avec le papier de soie pour éviter que les plis ne soient marqués, je la recouvre avec le reste de la mousseline.

Et je referme le coffret. La page est tournée. Petite émotion vite balayée par la pensée que ma robe ne craint plus rien et par l’image de ma future fille (?) devant la glace jouant à la princesse dans une robe beaucoup trop grande pour elle mais toujours intacte.

J'aime ma robe - Dans les Baskets de la Mariée 4

J'aime ma robe - Dans les Baskets de la Mariée 7

J'aime ma robe - Dans les Baskets de la Mariée 3

J'aime ma robe - Dans les Baskets de la Mariée 1 Un immense merci à Laetitia pour ce coffret. Nous avons été ravies que tu partages avec nous ton savoir-faire et ton amour des matières. 

J’aime ma robe
Maison de la Technopole
6, rue Léonard de Vinci
CS20119
53001 LAVAL cedex

Tél. : +33 (0)2 43 49 75 52 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h)

Email : contact@jaimemarobe.com


Crédits photos : Greg Finck