Pour poursuivre la semaine, on va parler clichés et EVJF.

Car on le sait, la saison des enterrements de vie de jeunes filles ne va pas tarder à commencer. Les témoins sont déjà dans les starting blocks en imaginant comment organiser un EVJF du tonnerre et quelles animations ils/elles allaient bien pouvoir concocter à la future mariée.

Les séances photos ont toujours la côte. Nous allons donc vous donner toutes les clés du succès d’une des activités les plus plébiscitées par vos team-EVJF, particulièrement ces 2 dernières années.

A la fin de cet article, vous comprendrez que photogénie et art de poser sont finalement peu liés à la réussite d’un reportage photo. Et nous, on dit tant mieux !

 ON SOIGNE SON LOOK

L’idéal pour des photos réussies et uniformes est de prévoir un accessoire en commun. Pas un total look car toutes les participantes doivent se sentir à l’aise, et donc pouvoir choisir un ensemble qui les met en valeur.

Une couronne de fleur, un t-shirt ou un style (chemise en jean, imprimé floral…) suffit amplement. On ne multiplie pas non plus les accessoires qui encombreraient les photos et ne seraient pas mis en valeur. L’idée est de trouver un élément visuel fort.

Pour le maquillage, on force les traits un peu plus que d’habitude pour que cela ressorte bien sur les photos.

Et surtout, on dit à la mariée de se pimper car même si c’est une surprise pour elle, le but est qu’elle soit a son avantage sur les photos.

ON CHOISIT LE CADRE AVEC PRÉCAUTION 

Que la séance se déroule en extérieur ou en intérieur, à l’étranger ou en France, l’important est de bien choisir l’endroit de votre shooting EVJF. Une jolie rue, un café mignon ou un appartement cosy, on n’hésite pas à faire un minimum de repérage avant la séance histoire de ne pas déambuler pendant des heures et de perdre du temps le jour J.

L’avantage d’un shooting en extérieur, c’est qu’il se passe plein de choses sur lesquelles on peut rebondir. Les plages restent l’un des endroits favoris des team EVJF car elles permettent aussi de passer le reste du week-end les pieds dans l’eau : Deauville, Cannes ou Marseille, les destinations ne manquent pas.

On choisit également l’heure du shooting en fonction de la luminosité. Le photographe auquel vous ferez appel sera le mieux placé pour vous conseiller sur ce point en fonction de la période de l’année que vous choisissez.

ON LÂCHE PRISE

Honnêtement, jamais personne ne dit avant une séance : « Tu vas voir, je suis hyper photogénique ! ». C’est normal d’avoir une appréhension devant l’appareil. Mais un bon photographe aura ses petits trucs pour vite mettre tout le monde à l’aise.

Le but est que vous passiez un bon moment entre copines, pas que vous fassiez la couverture du dernier Vogue Magazine. On oublie donc l’objectif et on s’amuse sans essayer de prendre des pauses mannequins.

ON FAIT CONFIANCE AU PHOTOGRAPHE

Il est essentiel pour une séance photo EVJF de qualité de faire appel à un photographe EVJF confirmé : ça tombe sous le sens ! Il saura vous mettre à l’aise, connaîtra la démarche à suivre pour que la séance se déroule à merveille et les photos seront à la hauteur de vos attentes, si ce n’est plus.

Ensuite, chaque photographe a sa méthode : créer des situations, en faisant des petites mises en scène, en lançant des défis, pour que les gens soient en mouvement, qu’ils oublient l’appareil photo et finalement, que le résultat soit très naturel et spontané.

D’AUTRES PRÉCAUTION À PRENDRE ? 

On recommande quand même de ne pas trop s’encombrer avec des sacs et des valises. Et pour être en forme, le mieux c’est encore de bien dormir la veille, tout simplement. Le sommeil est le meilleur remède pour le teint !

Si à ce stade, vous êtes à présent convaincues de la coolitude d’une séance photo entre copines, pour nous c’est mission accomplie !


* Article rédigé en collaboration avec Photographe EVJF