Les feuilles mortes et les couleurs pourpres ont laissé la place à des arbres (presque) fleuris. C’est encore un peu trop timide à notre goût mais on est sur la bonne voie.

Mais on vous laisse vous replonger dans l’automne pour découvrir cette jolie séance d’engagement dans les forêts et les paysages enchanteurs du Mont-Ventoux.

Didier, le photographe, ne tarit pas d’éloge sur ce couple et sur ces moments immortalisés. « J’ai adoré parcourir les forêts colorées du Mont-Ventoux en plein automne. C’est un endroit où j’adore me rendre, à toutes les saisons de l’année : c’est toujours une expérience différente. La vue sur la région y est imprenable, pour peu que le vent nous laisse tranquille pour l’apprécier. La séance avec D. et R. a été un pur moment de détente, après la fin de saison intense des mariages : une jolie parenthèse avec un couple attachant ! J’ai même encore envie d’organiser une autre séance avec eux !« .

 LA RENCONTRE 

D. : J’aurai préféré plus de romantisme, mais la vérité est que nos destins se sont croisés sur Internet ! Qui a dit qu’on ne pouvait pas y trouver l’amour ?

R. : On s’est rencontré sur un site de rencontres début 2014. Nos échanges ont de suite été naturels, on avait un très bon feeling. Après 3 jours d’échanges téléphoniques, on est allés boire un verre ensemble. Le feeling s’est alors confirmé avec son style et sa façon d’être. Je me suis senti impressionné pour ne pas dire intimidé.

  LE PREMIER BAISER 

D. : Lors d’une soirée en tête à tête chez lui. On ne se connaissait pas bien mais j’étais déjà très attirée par lui malgré sa maladresse en cuisine! ;)

R. : Je venais juste de m’ébouillanter la main alors que je lui préparais mes fameuses pâtes à la carbonara. Elle était assise sur une des chaises du bar qui faisait à l’époque office de table à manger dans un appartement de célibataire. Puis suite à cette « terrible blessure de guerre » je me suis décidé à l’embrasser, allez comprendre…!

 ET ENSUITE 

D. : Tout s’est très vite enchaîné, il est venu vivre chez moi comme si c’était une évidence et nous avons eu un enfant seulement 13 mois après notre premier baiser.  C’est un peu fou quand j’y pense mais c’est la plus belle chose qui me soit arrivée.

R. : 3 mois après notre rencontre on décidait d’emménager ensemble et de construire la base de cet amour naissant, puisque nous avions appris qu’à compter de mai 2015 nous ne serions plus à deux mais à trois!

 LA QUALITÉ QUE J’AIME LE PLUS 

D. : Sa bienveillance et sa patience, il est toujours aux petits soins avec moi et je dois lui décerner une médaille pour m’avoir supporter pendant la grossesse !

R. : Sa folie, sa joie de vivre et son enthousiasme. Les séances de danses improvisées et revisitées dans notre salon avec notre fils après le brunch du dimanche matin.

 SON PETIT DÉFAUT 

D. : Son côté un peu trop casanier, même si je le suis aussi…!

R. : Elle est autant bordélique que moi.

 SON PLUS BEAU CADEAU 

D. : C’est cliché, mais je dirais notre fils Lou.

R. : Elle.

 QUI A PARLÉ MARIAGE EN PREMIER ? 

D. : Moi! Mais nous attendrons que le deuxième baby soit là avant de se lancer.

R. : Avant le mariage on prendra bien un « pacs » pour commencer :)

 


Photos : Neupap Photography