Les ultra connectées ont pu le voir sur notre compte Instagram, le week-end dernier, une partie du binôme (en l’occurrence moi, #L.) s’est octroyée une petite escapade alsacienne !

Pour la petite histoire, l’an dernier déjà, j’étais à deux doigts de sauter dans un train de dernière minute direction Strasbourg ; envie soudaine de passer quelques jours dans une ville où, à mon sens, l’esprit de Noël était à son comble.

J’adore les week-end improvisés, suggérés au détour d’une conversation anodine et devenant concrets en deux ou trois clics plus tard (enfin, « deux ou trois clics » c’est l’expression usuelle. On sait toutes qu’avec le dernier bilan sanguin détaillé toutes les informations requises par les compagnies de voyages, on avoisine plutôt les 60 clics).

5-Tourisme_Marché de Noël de Strasbourg DLBM

Sauf que Strasbourg, à la période de Noël, ça se prévoit. Tenez-vous le pour dit. Vous me direz que j’eus été bien naïve de croire l’an dernier que je pouvais acheter des billets à un tarif relativement abordable à la période de Noël, deux semaines avant la date choisie. Mais, je vous assure que spécifiquement pour ce marché de Noël, soit vous cassez votre PEL, soit vous restez chez vous (je vous invite même à faire une simulation). J’ai choisi de rester chez moi.

Mais cette année, j’ai tout prévu bien à l’avance. Et depuis le mois de septembre, les billets étaient bien au chaud dans mon smartphone.

Comme chaque année donc, Strasbourg, non contente de se payer de luxe d’être le siège d’organisations internationales sans être une capitale d’Etat, est fière d’arborer le dernier mois de l’année, le doux surnom de « capitale de Noël ». Elle a le privilège d’abriter depuis des siècles un des plus anciens Marchés de Noël d’Europe. Avec une saveur particulière cette année puisque le Marché fêtait ses 1000 ans d’existence.

9-Tourisme_Marché de Noël de Strasbourg DLBM

10-Tourisme_Marché de Noël de Strasbourg DLBM

6-Tourisme_Marché de Noël de Strasbourg DLBM

7-Tourisme_Marché de Noël de Strasbourg DLBM

13-Tourisme_Marché de Noël de Strasbourg DLBM

12-Tourisme_Marché de Noël de Strasbourg DLBM

Ce que j’ai aimé:

– Les « villages ». Le marché de Noël de Strasbourg est en fait réparti en 11 « blocs » de maisonnettes, appelés « villages » répartis par thème à divers endroits du centre-ville : marché des délices, marché des enfants, marché du pays invité (cette année c’était la Belgique. Frites et gaufres de Liège à profusion) etc. ;

– Savourer une crêpe au caramel devant l’immeeeense sapin de la place Kleber ;

– Les odeurs d’épices, de cannelle ou de vin chaud ;

– En profiter pour visiter la magnifique et prestigieuse cathédrale Notre Dame de Strasbourg ;

– Se perdre dans les rues de la « Petite France », quartier pittoresque de Strasbourg, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

2-Tourisme_Marché de Noël de Strasbourg DLBM

14-Tourisme_Marché de Noël de Strasbourg DLBM

Ce que j’ai moins aimé :

– La foule. Victime de son succès, le marché de Noël de Strasbourg attire chaque année des millions de visiteurs à travers le monde. Autant vous dire que dans une ville dépassant rarement les 270 000 habitants, le manque de place se fait soudainement sentir. Dès que l’on se retrouve dans un des « villages », on marche à pas de tortue et on peut faire la queue pendant 40 min juste pour une simple gaufre. Parfois même, ça pousse et ça rouspète. Bonjour l’esprit de Noël.

– Les prix parfois excessifs. Comme dans beaucoup de marchés de Noël vous me direz. Mais bon le pain d’épices à 20€, personnellement, je trouve ça un peu exagéré. En revanche, en prenant le temps de flâner, sans tout de suite acheter sur le premier stand venu, on peut faire de jolies découvertes culinaires à des prix tout à fait raisonnables.

BILAN: Il reste tout de même positif ! J’ai bien profité de mon week-end. La ville semble très agréable à vivre et cela m’a même donné envie de refaire un petit tour dans la région quand les beaux jours repointeront le bout de leur nez.

Alors, vous réservez vos billets pour l’année prochaine ?

 


Crédits photos: DLBM