Aujourd’hui, on partage avec vous le mariage d’un couple comme on les aime. Une enfance en Mayenne, l’autre au Cameroun, et deux trajectoires qui, sur le papier, n’étaient pas destinées à se croiser. Des études, des voyages, puis le hasard d’une rencontre, un soir, à Dubaï. Une belle histoire commence et l’aventure continue à deux, jusqu’à ce jour d’Octobre 2020.

Après des mois d’incertitude, de plans A, B, C échafaudés à distance, et pas mal de montagnes russes émotionnelles, B. et Y. ont réussi à se dire oui. 

Entourés de leur cercle le plus proche, ils ont organisé un magnifique mariage d’automne sur 3 jours: un warm-up le vendredi soir dans un cocktail bar très stylé privatisé pour l’occasion, suivi d’un émouvant mariage civil et religieux et d’une soirée en petit comité dans la chaleur d’une belle longère angevine.

 TOUT A COMMENCÉ 

On aurait aimé vous faire frissonner en vous racontant l’histoire d’un coup de foudre dans un lieu insolite, sous une golden hour de folie… mais pour nous ça s’est plutôt fait en 2-3 clics sur une application de rencontre.

Tous les deux expatriés aux Emirats Arabes Unis, nous nous étions inscrits sur cette application pour faire de nouvelles rencontres, pas forcément amoureuses, mais Cupidon est venu ajouter son petit grain de sel dans l’histoire.

 LA DEMANDE 

Y. : Quelques mois avant ma demande, j’ai eu la visite de mon oncle à Dubaï avec qui j’ai une très bonne relation. Durant son séjour, je lui ai présenté B. qu’il a beaucoup apprécié. Dès le lendemain nous avons eu une grande conversation sur ma situation professionnelle, ma vision du futur et surtout notre nouvelle vie à deux. Il m’a demandé les raisons pour lesquelles je n’avais pas encore fait ma demande… la réponse était très claire puisqu’il n’y avait RIEN qui me retenait, je ne m’étais tout simplement pas encore posé la question.

La suite s’est alors très vite enchaînée : des coups de fils à mes parents, les retours de mes proches qui allaient dans mon sens, un bouquin sur les pierres précieuses, quelques podcasts, une bague et deux billets d’avion pour Singapour.

B. : Y. avait organisé un séjour à Singapour, une ville qu’il affectionne particulièrement et qu’il lui tenait à cœur de me faire découvrir. Dès les premières minutes j’ai compris que je m’y sentirais bien. Le dépaysement était garanti pour nous en arrivant dans cette ville verdoyante, les Singapouriens sont hyper souriants et accueillants, et quoi de mieux que de se laisser guider par un amoureux de la ville ? Bref tout était parfait. Un soir, Y. me dit qu’il a réservé dans un restaurant au cœur du jardin botanique de Singapour. Son plan initial était de faire sa demande en sortant du restaurant, mais c’était sans compter sur l’averse qui s’est abattue sur nous. Il a alors attendu de rentrer à notre hôtel pour mettre un genou au sol et me demander si moi aussi j’avais envie de vivre encore de nombreux moments magiques comme ce séjour ensemble. And I said YES!

 LE CHOIX DE LA ROBE 

A ma grande surprise, j’ai fait mon choix très vite. Dès le premier rendez-vous ! J’avais fais pas mal de recherches sur le style, les formes, les détails qui me plaisaient. Et j’avais épinglé le tout dans un tableau Pinterest. Puis j’ai contacté trois boutiques dans la région angevine pour prendre des rendez-vous l’été 2019 afin de faire de premiers essais avec ma maman, une de mes sœurs et deux nièces. Dans ma sélection il y avait une boutique regroupant plusieurs créateurs, le showroom d’une créatrice, et un créateur sur-mesure.

Lors de ma première (et unique) séance d’essayage, j’étais plutôt détendue et excitée à l’idée de vivre ce moment de princesse dont on rêve toutes. Ma conseillère a très vite cerné ma personnalité et défini ce qui m’irait. Elle m’a fait essayer 6 ou 7 robes. L’une des premières a retenu mon attention alors que les autres avaient toutes quelque chose en trop ou en moins. Soutenue par mes fidèles accompagnatrices, j’ai réessayé celle qui avait marqué nos esprits… et c’était elle ! Une décision coup de cœur que je n’ai jamais regretté.

 LE PÊLE-MÊLE DES PRÉPARATIFS 

Jusqu’à l’été 2020 nous ne nous sommes pas trop posés de questions, nous étions confiants. Il faut dire que nous étions chanceux de vivre à Abu Dhabi à ce moment-là, car même si les mesures sanitaires étaient strictes l’ambiance n’était pas pesante.

C’est en août, deux mois avant le mariage, que nous nous sommes réellement demandé si on maintenait ou reportait le mariage. Nous avons échafaudé des plans A, B et C en fonction des tournures que les évènements pourraient prendre. Nous avons également mis une option de location sur un second lieu, réfléchi à une nouvelle organisation du traiteur, etc. pour couvrir toutes les éventualités. Puis nous avons contacté nos prestataires pour s’assurer qu’ils nous suivaient toujours.

Encore un grand merci à eux pour leur enthousiasme, leur envie de faire partie de l’aventure quelle qu’en soit l’organisation, leurs conseils et leurs messages rassurants. Tout cela nous a clairement portés et encouragés pour continuer sur cette voie.

C’est en octobre que tout s’est accéléré. Nous étions sur la dernière ligne droite des préparatifs mais les prises de paroles des représentants du gouvernement n’en finissaient plus. Partant du principe que les règles et les lois ne sont pas des sciences exactes, nous nous sommes dit qu’elles pouvaient toujours être interprétées de manière à ne pas compromettre tous nos plans (sans faire prendre de risque inutile à nos invités ni à nos prestataires). Il restait une inconnue, la mairie qui elle attendait les écrits officiels pour célébrer les mariages civils. Pour tout le reste, nous étions prêts à mettre en application nos plans A, B ou C !

Une semaine avant le mariage, il fallait trancher. Nous avons informé tous nos invités que le mariage aurait bien lieu le 24 octobre 2020 mais en comité très restreint. Il y a certainement eu des déçus mais tout le monde a fait preuve de compréhension en nous partageant leur bonheur d’apprendre que nous allions malgré tout nous marier.

 LA MUSIQUE QUE VOUS N’OUBLIEREZ PAS 

Pas qu’une seule. On a d’ailleurs déjà fait un playlist « Best wedding ever ❤️ » sur nos comptes Spotify que l’on écoute souvent ensemble pour se replonger dans le mariage. Il y a entre autres :

  • Don’t stop me now, Queen sur laquelle nos témoins ont préparé un flash mob
  • Quelques musiques chantées par un groupe gospel lors de notre cérémonie religieuse : Stand by me, Ben E. King; Go down moses, Louis Armstrong ; Oh happy day, The Edwin Hawkins Singers
  • Marry you, Bruno Mars pour notre entrée dans la salle
  • Perfect duet, Ed Sheeran ft. Beyonce pour notre ouverture de bal
  • Celebration, Kool and the Gang pour l’arrivée des desserts
  • Et depuis peu, Thoughts, Adrian Berenguer la musique choisie par notre vidéaste pour rythmer notre vidéo de mariage (un véritable coup de cœur pour nous)

 UN MOMENT MARQUANT 

B. : J’aurais du mal à identifier un seul souvenir. En revanche je sais que ce qui me donne le sourire quand je repense à notre mariage, ce sont tous les moments pendant lesquels j’ai ressenti le bonheur de nos invités. L’émotion dans les yeux de nos parents à l’église, la fierté de Y. la première fois qu’il a dit « ma femme », les moments de complicité entre nos amis et familles qui ne se connaissaient pas auparavant, les sourires, les regards bienveillants et toutes les délicates attentions partagées. Préparez-vous, c’est une sacrée vague d’Amour qui vous embarque !

Y. : Le bruit du bacon frétillant sur la plancha le lendemain matin du mariage !

Fierté, accomplissement, satisfaction et un avenir à deux qui se profile.

 UN CONSEILS POUR LES NOUVELLES FIANCÉES 

Chaque moment passé sur la préparation de votre mariage doit être un moment de plaisir. C’était en tout cas notre leitmotiv, et nous sommes convaincus que cela a joué pour beaucoup dans la satisfaction que nous avons de notre mariage.

Allez à votre rythme. En effet il est important d’avoir un calendrier grossièrement dessiné pour être certains de ne pas faire l’impasse sur un sujet important. Mais si vous êtes « en retard » sur un sujet et que vous n’avez pas la tête à vous y mettre, alors écoutez-vous et patientez. Ça viendra !

Avant d’annoncer à vos proches que vous allez vous marier, prenez le temps de discuter à deux de vos attentes et de ce que cela représente pour vous. Cela est important pour vous assurer d’être en phase, mais aussi pour ne pas vous laisser convaincre par les projections des autres. Elles sont toujours bienveillantes, mais tout le monde a le droit de rêver et on ne rêve pas tous des mêmes choses.

Enfin, prenez le temps de connaître vos prestataires, surtout votre photographe et votre vidéaste. Leurs rôles sont tellement importants avant, pendant et après le mariage. Avant car ils sont là pour vous écouter, vous conseiller, vous rassurer aussi. Le jour J, car c’est avec eux que vous passerez le plus clair de votre temps. Et surtout après puisque ce sont eux qui façonneront les souvenirs en photos et/ou en vidéos qui vous resteront et que vous pourrez partager, transmettre. Pour que le résultat soit le plus fidèle possible, il est nécessaire de se livrer un peu et de nouer des liens sincères avec eux.


Traiteur : Mets et Secrets ; Photographe : Jade Sequeval ; Vidéaste : La fille en combi ; Fleuriste : L’atelier Nature ; Néon : YellowPop ; Chorale Gospel : Keur Couleur Gospel ; Musique (DJ) : Erik Koissy ; Robe : modèle Paola de chez Clara Rosa ; Chaussures : Hiima Paris ; Coiffeur : Kenzo ; Maquilleuse : Fadoua ; Costume : Royal Fashion Men’s Tailoring & Textiles