Vous avez décidé de vous dire oui lors d’une cérémonie laïque. Vous avez lu tous nos conseils pour bien l’organiser et avez même un officiant du tonnerre grâce à notre article sur le sujet. Mais il vous reste encore une étape à franchir avant le grand jour. Rédiger vos voeux. 

On sait que cela demande un courage fou et on vous félicite. Car tout le monde n’est pas capable de se mettre à nu devant ses proches pour déclarer sa flamme. Et c’est peut-être pour cela que c’est un moment redouté et que vous séchez un peu.

Un peu comme un écrivain et son syndrome de la page blanche, vous êtes resté bloqué devant une page blanche pendant des heures à vous demander comment formuler tout ce que vous éprouvez pour votre futur mari.

On va donc essayer de vous donner tous nos conseils pour vous éclairer et vous aider au mieux.

COMMENCER PAR LE COMMENCEMENT

Afin de commencer quelque part, prenez le temps de réfléchir et de poser sur le papier toutes les raisons qui vous font aimer l’autre.

Cela peut être une liste de ses défauts et qualités, mais aussi des moments importants que vous avez vécu ensemble ou alors une anecdote. Cela peut aussi être vos projets à deux, votre vision de l’amour et la façon dont vous vous voyez vieillir ensemble.

NE SOYEZ PAS TROP FORMEL

L’idée n’est pas de réciter un texte par coeur avec une introduction, deux parties et une conclusion. Vous allez parler d’amour. Essayez donc de ne pas trop intellectualiser et de laisser couler vos pensées au fil de l’eau. Attention à rester quand même un minimum structuré pour ne pas partir dans tous les sens. Mais on reviendra sur ce point.

Et si vous préférez jouer une chanson ou lire un texte, libre à vous. Le but est que vos propos aient du sens pour l’autre et qu’ils vous ressemblent.

Une idée originale pourrait être d’échanger vos voeux et de lire ceux de l’autre pendant la cérémonie.

ÊTRE SOI-MÊME

N’essayer pas de vous transformer en Victor Hugo si vous n’êtes pas très à l’aise avec les mots. L’essentiel est que vos propos vous ressemblent. Vous avez juste à rester vous-même et à exprimer ce que vous ressentez à votre manière.

Pas besoin de sortir de grandes tirades. Vos voeux peuvent tout à fait être courts et se résumer en quelques phrases. Si vous avez l’habitude de faire des traits d’humour, faites le à nouveau. Evidemment, on reste correct. C’est votre mariage, ne l’oubliez pas.

LAISSER PARLER SON COEUR

Le but est de réussir à exprimer ce que vous ressentez. La meilleur façon d’y parvenir selon nous est d’essayer de ne pas trop rationaliser. Laissez-vous porter.

Vous n’êtes pas obligés de rédiger un discours entier et de le réciter par coeur. Il vous faut juste une trame et l’émotion du moment parlera d’elle-même. SI vous devez pleurer, vous pleurerez. Si vous devez bafouillez ou rire, ce n’est pas grave. Ces petites erreurs rendront ce moment encore plus émouvant et unique.

S’ENTRAINER

Entraînez vous quand même un minimum. Car n’oubliez pas que vous aurez l’émotion lié à votre mariage qui viendra se rajouter à votre stress habituel. Prenez donc le temps de réviser devant votre glace afin que les mots deviennent familiers.

Vous serez alors plus à l’aise le Jour J et vos propos seront plus naturels. Cela vous permettra aussi de ne pas être trop long.

SE MUNIR D’UNE ANTISÈCHE

N’oubliez pas d’imprimer vos voeux. Même si vous savez par coeur ce que vous allez dire, inutile de stresser parce que vous avez tout oublié. Une antisèche vous rassurera au cas où.

On évite les voeux lus directement sur une tablette ou un portable. Cela n’est pas très romantique et surtout pas du tout photogénique.

 


Photos : Nikk Nguyen