Nous sommes au lendemain de la « Journée internationale des droits des femmes ». Il est important de citer le nom de cette journée en entier, car son raccourci usuel « La journée de la femme » donne malheureusement encore lieu à des – disons-le – aberrations promues par certaines marques (heureusement pas toutes). Pour preuve, nos boites mails hier pleines à craquer de codes promos en tout genre, passant complètement à côté du message principal. Les derniers tweets de Coline à ce sujet résumaient assez bien la situation.

En programmant la publication d’aujourd’hui quelques semaines auparavant, nous n’avions à ce moment-là pas fait le lien avec cette date anniversaire. Et pourtant, nous n’aurions pas trouvé meilleur moment, symboliquement parlant, pour vous présenter le shooting qui va suivre.

A l’origine, Margaux, de l’agence de wedding planner Diamant Brut à Lyon, est littéralement tombée « amoureuse » du personnage que représentait la célèbre peintre mexicaine Frida Khalo.

« Ma rencontre avec Frida Kahlo a commencé sur les bancs de l’école lors d’un cours d’espagnol. Pour être honnête, j’étais plus qu’insensible à cette langue. Mon esprit était toujours ailleurs, vagabondant dans mon imaginaire. Sauf ce jour : un tableau… un regard… des couleurs… Je me souviens juste d’un brouhaha mais que cette image m’aspirait. Je ne voyais plus qu’elle, comme hypnotisée. Depuis un an, je réfléchis à comment mettre en scène Frida Kahlo sans avoir la prétention de la copier ; juste cette envie de faire un clin d’œil à cette époque. L’envie aussi de partager et de faire découvrir ma vision de Frida Kahlo de nos jours. Toujours aussi forte, toujours autant d’actualité dans notre époque, une femme moderne, et de caractère. L’envie aussi de ne pas suivre tous les codes d’un shooting d’inspiration de mariage classique avec très peu de décoration. Pour cette raison, j’avais envie que ce shooting se rapproche d’un shooting mode. Maquillage très marqué, certaines poses très magazine, des couleurs modernes pour couper avec cette idée que l’on se fait du Mexique. Ce parti pris permet, à mon sens, de mettre en avant une atmosphère hispanique sur  papier glacé. »

Ces premiers mots ont tout de suite fait écho en nous : nous sommes également du genre à creuser loin (très loin même) lorsqu’un sujet, un pays, une époque, un personnage, un débat nous passionne. On furette, on se documente, parfois même à l’excès pour être certaines de ne passer à côté de rien. Alors forcément, nous nous mettions parfaitement à la place de Margaux, partagée entre cette envie de faire les choses à sa façon, tout en ne dénaturant pas l’essence même du personnage de Frida Khalo. Le côté « papier glacé » de ce shooting, finalement assez atypique dans l’univers du mariage, nous a aussi particulièrement plu. Probablement parce que la mode est un domaine qui nous passionne (vous nous direz, heureusement qu’il n’y a pas que le mariage !).

Cerise sur le gâteau, Margaux a su s’entourer de prestataires talentueux pour donner vie à ce tableau qu’il est temps de vous laisser découvrir.

 


Wedding and design planner : Agence Diamant Brut ; Lieu : Parc de la tête d’or/Verrière du Parc ; Photographe : Amandine Marque ; Vidéaste : Brune Charvin ; Fleuriste : Menthe sauvage ; Make-up/coiffure : Anna Cruz Marcaud ; Créatrice robe de mariée : Fabienne Alagama ; Souliers : Dessine-moi un soulier ; Papeterie : My Dear Paper ; Eventail : Duvelleroy ; Créatrice de Bijoux sur mesure : The Black Alchemy ; Costume homme : Sur mon 31 ; Modèle femme : Nora ; Modèle homme : Colas