Vous aviez adoré la première partie. Voici le second volet du meilleur des anecdotes de vos photographes de mariage préférés. Drôles ou émouvants, quel plaisir de se plonger quelques instants dans les souvenirs de celui ou celle qui sera aux premières loges de tous les moments importants de votre mariage. Combien parmi vous (déjà mariées) se sont exclamées en découvrant leurs photos de mariage « Whaou, mais comment a-t-il/elle fait pour prendre ça, et ça en même temps ? » Ces instants parfois si bref mais si cher à votre coeur, que seul(e) votre photographe est capable d’immortaliser sans même que vous ayez eu à formuler quoique ce soit.

ALISON BOUNCE

BOMBA

« Quand le marié décide de faire une bombe dans la piscine pour arroser les filles se trempant les pieds et ce entre la mairie et l’église, tu sais que pour rien au monde tu changerais de métier. »

LAETITIA, « LES HISTOIRES D’A » 

LOVE ACTUALLY

« Lors d’une cérémonie laïque, arrive le moment tant attendu du discours des mariés. La mariée avait imprimé le sien sur des grandes pancartes façon « Love Actually » qu’elle laissait tomber au fur et à mesure avec une superbe musique en fond. C’était prenant. Son texte magnifique. Toutes ces feuilles éparpillées sur le sol et eux deux en pleurs du début à la fin… Autant vous dire que moi aussi j’étais en larmes. »

CAMILLE COLLIN

CEREMONIE FLEUVE

« J’ai l’habitude d’être émue pendant les mariages mais celui d’Anne-Laure et Alex m’a particulièrement touchée. Ces deux amoureux ont organisé une cérémonie laïque dans le jardin familial de la mariée, en faisant confiance à leurs proches. Les témoins et amis se sont succédés au micro, avec des textes très profonds, des poèmes, des pensées philosophiques sur l’amour. Tout le monde pleurait dans l’assemblée, le marié, pourtant gaillard, s’essuie les yeux sur toutes les photos. Tout le monde se passait des mouchoirs, c’était très beau et très heureux. »

WILLY BROUSSE

MADAME L’AMBASSADRICE

« La mariée me prévient dès le début des préparatifs que, suite à un imprévu, sa mère ne sera là que juste à temps pour la cérémonie. En effet, juste avant la cérémonie, la maman arrive, tombe dans les bras de sa fille et le mariage continu, normalement. Arrive le moment de rallier le lieu de réception, un cortège à pied se forme, les mariés en tête. Une fois sur le lieu, ils se mettent à l’entrée sur des marches et saluent leurs invités. La maman de la mariée arrive et fait le « Bonjour » avec la main plate ouverte, façon reine d’Angleterre. Amusés, certains invités imitent la maman. Du coup, moi aussi, et comme je suis plutôt peu avare en ce qui concerne les blagues,  je regarde la maman (que je n’avais pas eu le temps de saluer avant) et lui demande à voix haute, sur le ton de la plaisanterie : « Un Ferrero Madame l’Ambassadrice ? ». Tout le monde éclate de rire ! Oui, vous la voyez venir, la mère de la mariée était bien Ambassadrice. Et moi, je suis devenu transparent. Heureusement, elle n’a pas manqué d’humour et m’a glissé dans l’oreille en passant près de moi : « On fait moins le malin, là ! » »

BEATRICE, THE QUIRKY

SOUVENIR ETERNEL

« J’ai toujours pensé qu’être photographe de mariage, c’est avoir un rôle spécial pour les mariés et leurs familles. Mais c’est une mariée qui m’en a fait vraiment prendre conscience. Le jour du mariage, la mariée m’a présenté son papa. Il était malade et très affaibli. J’ai pris soin de le photographier comme tous les membres de la famille, mais j’ai bien senti le lien spécial entre sa fille et lui. Je me suis donc permise de lui demander s’il se sentait capable d’enlever le masque à oxygène qu’il portait, juste le temps d’un portrait avec sa fille, et en ai profité pour faire son portrait seul. Quelques jours après le mariage, le papa est parti. J’ai appris la triste nouvelle quelques semaines plus tard, lorsque la mariée m’a envoyé un email qui m’a chamboulée. Elle m’a remercié encore et encore de LA photo, la dernière qui ait été prise de son papa, un jour heureux. Cette photo qui pour le reste de sa vie, lui permettra de ne jamais oublier son visage. »

ELSA, ROSE FUSHIA PHOTOGRAPHIE

COUTEAU SUISSE

« Ce qui m’amuse beaucoup c’est de réaliser que mon rôle de photographe dépasse toujours mes fonctions premières, et l’on m’attribue souvent pas mal de responsabilités : retouches maquillage de la mariée, poseuse de voile, assistante propreté, horloge parlante, habilleuse de demoiselles d’honneur, coupeuse de fils. Quand ce n’est pas cela, c’est moi qui rappelle à la mariée qu’il faut qu’elle mange, qui demande au marié où est son nœud papillon (pour qu’il réalise qu’il l’a oublié loin et décide de prendre celui de son témoin !). Il m’est même arrivé de choisir le lieu des préparatifs ou l’heure de la cérémonie, de tuer des moustiques en train de dévorer les mariés pendant la séance couple ou encore de véhiculer le marié. Bref, je rassure, je console, je divertis, je décontracte et parfois même, je deviens une amie. »

ANNE-SOPHIE, ELA AND THE POPPIES

FORFAIT PHOTOGRAPHE, OPTION BOUQUET

« Mariage dans une très belle chartreuse bordelaise disposant d’une terrasse en hauteur donnant sur un magnifique jardin ouvert. Pendant le vin d’honneur, vient le moment du lancer du bouquet de la mariée. Souhaitant profiter du cadre exceptionnel qu’offre le lieu, et pour avoir un angle de vue différent de ce que je peux faire habituellement, je propose à la mariée de jeter son bouquet depuis la terrasse. Je demande au groupe de filles de se placer en contre-bas, prêtes à le réceptionner et je m’installe dans la fontaine située à l’arrière du groupe de filles (version photographe tout terrain, ce qui aura déjà fait marrer pas mal de monde). La mariée donne le décompte : 3, 2, 1… et c’est parti ! Les bras se lèvent, j’ai le bouquet dans le viseur, je shoote, et là, je vois au travers de mon viseur le bouquet s’approcher dangereusement de mon objectif. J’ai à peine le temps de baisser mon boitier que le bouquet atterrit directement entre mes bras. Moment de flottement, puis fou rire général des invités devant ma mine déconfite. Et tout le monde me souhaite ses meilleurs vœux de bonheur pour mon futur mariage ! »

ALINE NOGUEIRA

REMERCIEMENTS SURPRISE

« J’avais créé un lien assez particulier avec Damien et Stéphanie mais je n’imaginais pas à quel point. Lors de leur cérémonie laïque, ils avaient vraiment mis le mot d’ordre afin de créer une véritable ambiance de partage avec tous leurs proches. Ce que je ne savais pas, c’est que j’allais avoir droit moi aussi à un petit clin d’œil lors de cette cérémonie. L’ambiance était déjà bien chargée en émotion et j’avais déjà dû ravaler mes larmes plus d’une fois. Quand le maître de cérémonie a évoqué Aline la photographe, et le souvenir commun que j’avais avec mes deux petits tourtereaux (un souvenir important puisqu’il s’agissait tout de même de LA demande en mariage), je n’ai plus pu retenir mes larmes et j’ai compris que je faisais à jamais partie intégrante de leur belle histoire d’amour. J’en pleure encore en écrivant ces lignes aujourd’hui tellement mon émotion était forte ce jour-là. »

 FANNY TIARA

LA NUIT, TOUT EST POSSIBLE

« Nous sommes au mois de juin et un couple de parisiens avait choisi la Provence pour avoir du beau temps pour leur mariage. L’ensemble des réjouissances était prévu en extérieur. Malheureusement, la pluie s’est invitée toute la journée. La cérémonie laïque prévue sous les arbres a dû être bâchée. Grosse angoisse. Avec les wedding planners, nous avons réfléchi à un plan B de dernière minute et décidé de tenter la cérémonie de nuit puisque les prévisions météo prévoyaient une accalmie à 23h. Ce fut une de mes plus belles cérémonies, une ambiance tout à fait spéciale avec des guirlandes colorées, des centaines de bougies, le ciel rempli d’étoiles… Nous en gardons tous un superbe souvenir. »

 


Crédit photos : Les photos au dessus de chaque anecdote sont la propriété du photographe interviewé.