Après avoir décidé de vous dire oui pour le meilleur et pour le pire, excitées, ça oui, vous l’êtes.

Mais votre enthousiasme est quelque peu retombé en vous rappelant que vous aviez des formalités un peu moins glamour que le choix de votre robe à effectuer. On veut bien sûr parler de la case mariage à la mairie.

Pour certaines, le mariage à la Mairie n’est pas forcément ce qu’il y a de plus personnel. Dans certaines villes, il est même parfois un peu expéditif, accompagné d’une impression amère de travail à la chaîne (coucou, les deux prochains mariages qui auront lieu dans l’heure que je vois juste derrière nos invités et nous). En revanche, une chose est sûre, si vous tenez à devenir Madame, vous serez bel et bien obligées de passer par là.

Mais, avant de dire oui devant monsieur le Maire, il y a quelques petits détails à régler.

On vous dit tout.

Où se marier ?

Le mariage est célébré dans une commune avec laquelle au moins un des futurs époux a des liens durables, de façon directe ou indirecte (via un parent).

Concrètement, le mariage peut être célébré dans la commune où l’un des deux futurs époux a son domicile ou sa résidence depuis au moins 1 mois.

Le mariage peut également être célébré dans la commune où un père ou une mère d’un des futurs époux a son domicile.

À noter : les futurs époux n’ont pas à produire de justificatif de domicile ou attestation d’hébergement dans cette commune. La mairie peut en revanche exiger la preuve de la domiciliation du ou des parent(s).

Le fameux dossier de mariage

Chacun de vous devra produire les pièces suivantes afin de pouvoir constituer votre dossier :

–  1 pièce d’identité ;

–  1 ou 2 justificatifs de domicile ou de résidence (facture de téléphone ou EDF) ;

– Les infos relatives aux témoins (noms, prénoms, date et lieu de naissance, profession et domicile) ainsi que la photocopie de leur pièce d’identité ;

–  1 copie intégrale de l’acte de naissance de moins de 3 mois (à télécharger ici) ;

–  Le certificat du notaire si vous avez prévu d’établir un contrat de mariage.

Si l’un des futurs époux est étranger, il doit fournir des documents spécifiques à sa nationalité (se renseigner à la mairie ou au consulat). Et si les futurs époux ont conclu un contrat de mariage, ils doivent produire un certificat de notaire.

La publication des bans

L’annonce officielle de votre mariage est réalisée par la publication d’avis appelés bans. Ça fait très officiel mais sans eux, point de mariage.

Ils contiennent les prénoms, noms, professions, domiciles ou résidences des futurs époux, ainsi que le lieu où le mariage doit être célébré. Ils sont affichés à la porte de la mairie du mariage, ainsi qu’à celle des mairies où l’un ou l’autre des époux a son domicile.

Le mariage peut être célébré 10 jours pleins après la publication des bans, donc calculez bien votre coup.

Desktop22

Voilà, voilà, vous savez tout et êtes parées pour passer devant Monsieur tricolore.

Et n’oubliez pas, si votre union peut se faire dans la marie d’une petite ville ou en basse saison, qui ne tente rien n’a rien : rien ne vous empêche de demander au Maire une petite entorse au règlement (lecture d’un petit texte par votre papa, votre témoin ; entrée et/ou sortie sur une musique…). Si le couple est sympa et la demande pas trop extravagante, il acceptera probablement :)

 


Crédits photos : Pretty days photography ; Xavier Navarro