Le traiteur est l’un des points essentiels de la préparation de votre mariage. Et pour cause, ce poste de dépense sera sûrement le plus important. Et puis, parce que le plaisir des papilles ça ne se discute pas, autant le choisir avec la meilleure attention.

Chacune ses préférences. Les fans du DIY préféreront se mettre derrière les fourneaux et concocter eux-même les bons petits plats qui seront servis. Attention toutefois. Cette option n’est réalisable que si vous optez pour un mariage avec peu d’invités (moins d’une centaine). Si ce n’est pas le cas, mieux vaut s’adresser à un professionnel qui a l’habitude de gérer.

Avec l’une de nous en plein dedans, voilà tous les conseils utiles afin de sélectionner au mieux celui qui ravira les plus fins gourmets de vos convives en faisant de votre repas un festin.

 C’est un des prestataires que vous devrez choisir le plus vite. Donc, dès que vous avez réservé le lieu de réception, attaquez-vous au traiteur. Eux-aussi sont bookés assez longtemps à l’avance.

Pour le choisir, vous pouvez vous renseigner auprès du propriétaire des lieux. Il a peut-être l’habitude de travailler avec certains. Sachez que le bouche à oreille fonctionne aussi très bien et est un parfait bon indicateur de la qualité du travail de certains professionnels.

Avant d’arrêter votre choix et de commencer à contacter le banc et l’arrière bancs des foodistas du coin, fixez votre budget ainsi que le nombre approximatif d’invités. Car certains traiteurs n’ont pas les équipes suffisantes pour couvrir un gros mariage. Donc, mieux vaut être prévenues.

Faites jouer les devis. C’est la meilleure stratégie pour négocier les prix et savoir où vous allez. Cela vous permettra de constater que les prix varient (parfois beaucoup) pour des prestations similaires. Un buffet simple avec chiffonnades de jambons et paninis ne coûtera évidemment pas le même prix que des verrines façon chef étoilé. En comparant les devis, vous aurez plus d’indications sur l’étendue et le style de prestation proposée.

A ce sujet, faites assez vite une liste des choses auxquelles vous tenez (bar à burgers, fondue savoyarde ou autre crêpes). Vous pourrez ainsi vous renseignez pour savoir si le traiteur en question est susceptible d’accéder à vos demandes. Si ce n’est pas le cas, et que vous ne voulez pas faire de concessions sur ces points, continuez votre route !

Sachez que le plus simple est de trouver un traiteur dans la même région que votre salle. Si ce n’est pas la solution que vous retenez parce que vous avez eu un coup de coeur, attendez-vous à payer des frais de déplacement importants.

 La plupart du temps, les traiteurs fonctionnent de la façon suivante : pour le bloquer (c’est-à-dire pour qu’il s’engage à être là le Jour J), il vous faudra signer un devis et verser un 1er acompte. Le devis pourra être ajusté par la suite, mais cela lui permettra d’avoir une première idée de ce que vous souhaitez et de pouvoir fixer le montant de l’acompte à verser.

 N’oubliez pas la question de la pièce montée. Là aussi, renseignez-vous sur le style de réalisation que propose le traiteur (cela peut aller de la traditionnelle pyramide de choux à des choses plus sobres). Donc, réfléchissez pour faire le point avec lui. Si vous ne tenez pas au wedding cake, précisez le bien car il arrive souvent qu’il décide de vous faire une surprise et qu’une pièce montée débarque au mariage alors qu’elle n’était pas invitée.

Maintenant, place à la dégustation (le moment le plus agréable!). On voit venir les gourmandes. Sachez tout de même que vous ne pourrez pas débarquer avec toute votre famille pour manger à l’oeil. En général, la dégustation de deux menus est offerte, pas plus.

 Quelques jours avant le mariage, n’oubliez pas de faire le point avec lui concernant le nombre final d’invités et fournissez lui un plan de la salle avec le nombre de personnes à chaque table. Il en aura besoin pour dresser les tables et préparer des menus différents si besoin. 

Fiche pratique traiteur


Crédits photos : Pierre Chivoret ; Nick Radford