Déjà jeudi ?? Une frustration récurrente dans la vie d’entrepreneur : ne pas se faire à l’idée que les journées ne sont pas extensibles. A dix heures, il est déjà treize heures. A quinze heures, il est en fait dix-huit heures, et deux fois sur trois, vous enragez intérieurement de n’avoir pas eu le temps de faire « ça, et ça…et ÇA ! ».

En l’occurrence, le « ça » du jour, c’est ce couple d’amoureux qui, grâce à un concours, ont eu la chance d’immortaliser de nouveaux souvenirs au bord de la mer. Même dans les vagues, E. et G. ont tenu à rester chics. Un plaisir pour les yeux, et une ambiance à l’opposé des tenues qu’ils portaient lors de leur première rencontre. Laissons-les vous raconter cela mieux que nous. Chacun sa version, comme d’habitude, vous connaissez le principe. Enfin, juste avant, Emma Rodrigues, la photographe, a tenu à laisser un petit mot :

« J’ai rencontré E. et G., lors d’un de mes voyages à La Réunion. Le coup de foudre amical ! Suite à un concours ils ont gagné cette séance. Je me suis donc rendue sur le lieu de rendez-vous sans rien savoir sur eux. On s’est rencontré sur une plage et ma sœur, styliste, est venu avec moi pour les conseiller sur leurs tenues. J’ai commencé à parler avec Eugénie, et rapidement, on s’est rendu compte de tout ce qu’on avait en commun dont certaines personnes qu’on connaissait toutes les deux. En fait, on était fait pour se rencontrer ! Leur personnalités solaire, leur bonne humeur et leur complicité… Tout était réuni pour passer un bon moment. Ils ont été top, ouverts, pas timides de leurs émotions, et OK pour faire les fous dans l’eau avec moi. Après la séance, ils nous ont offert une bière qu’on a dégusté en finissant de regarder le coucher de soleil. Oh, et je retourne finalement là-bas pour faire leur photo de mariage en décembre. :-) »

 

 LA RENCONTRE 

E. (elle) : Soirée « Souvenirs d’enfance » organisée à la maison. J’étais déguisée en Pocahontas et je vois arriver cet homme déguisé en Razmoket avec couche et tétine. Je me suis tout de suite dit « Pas mal du tout »

G. (lui) : Fraîchement débarqué en Roumanie pour mon Erasmus. Mon colocataire m’entraîne dans une soirée sur le thème des souvenirs d’enfance. Ni une, ni deux, je pense aux Razmoket. Je file donc acheter la panoplie complète du bébé. Une fois arrivé, je remarque cette jeune fille blonde déguisée en Pocahontas et que je trouve magnifique mais bien trop jolie pour moi.

  LE PREMIER BAISER 

E. : Derrière les rideaux à cette fameuse soirée. Papillons dans le ventre…

G. : Au cours de cette fameuse soirée dans les marches d’un escalier.

 ET ENSUITE ? 

E. : Relation peu sérieuse pendant six mois en Roumanie. Puis, il est rentré en France. Il me manquait et je me suis rendue compte que j’étais attachée à lui.

G. : Après des allers-retours et une relation à distance, on se retrouve pour ne plus se quitter.

 LA QUALITÉ QUE J’AIME LE PLUS 

E. : Son grand cœur, sa bienveillance, sa sensibilité. Il faisait huit heures de route aller, huit heures de route retour pour prendre un avion et venir me rejoindre moins de quarante-huit heures en Roumanie.

G. : Pétillante et toujours à fond pour tout. Je dois faire en permanence le tri dans le programme pour que tout tienne dans une journée.

 SON PETIT DÉFAUT 

E. : Il peut être très sanguin.

G. : Bordélique. Venez voir sa chambre et sa penderie.

 SON PLUS BEAU CADEAU 

E. : L’année de mon concours de médecine où il m’a rejoint en Roumanie. Il a été aux petits soins pendant un an à toujours me soutenir et croire en moi.

G. : L’amour qu’elle me donne et le fait de toujours se battre pour que notre couple ne stagne pas.

 QUI A PARLÉ MARIAGE EN PREMIER ? 

E. : Moi… ou lui…

G. : Elle. Mais j’ai fait les choses dans la tradition.

 PROCHAINE ÉTAPE APRÈS LE MARIAGE 

E. : Profiter de la vie à deux et un bébé à venir un jour.

G. : Un bébé. On aimerait bien aussi faire un tour du monde ou travailler pour un projet humanitaire.

 


Photos : Emma Rodriguez Photography