Qu’est ce qu’on les aime ces paysages de bord de mer. Les vagues qui viennent se fracasser contre les rochers, les jolies cabines de plage, ces tonalités bleutées. Et quand cette atmosphère est complétée par l’amour d’un joli couple, on ne peut rêver mieux.

Et ce n’est pas Anaïs, la photographe, qui dira le contraire : « E. et F., m’ont fait beaucoup rire mais aussi beaucoup émue par leur tendresse et leur douceur. C’était bien sûr une journée typique normande (Fécamp) où le ciel nous menaçait et les nuages gris donnaient une ambiance intense à cette séance. Bref c’est l’une de mes préférée de cette année.« .

 LA RENCONTRE 

E : On s’est connus au lycée, a priori en seconde mais je n’en ai pas beaucoup de souvenirs. Tout a vraiment commencé en terminale en comprenant progressivement que ce que je ressentais était plus que de l’amitié.

M : On a grandi dans la même petite ville des Yvelines mais on s’est rencontrés au Lycée en terminale. Coup de foudre pour moi, moins pour elle. Mais elle n’a pas résisté longtemps. On a commencé à sortir en milieu d’année scolaire (juste après l’obtention de mon permis, coïncidence ?) et depuis on ne s’est jamais quittés.

 LE PREMIER BAISER 

E : Je me souviens très bien que c’était dans ma chambre chez mes parents. Je me souviens aussi que j’avais eu des papillons dans le ventre.

M :  Chez elle, dans sa chambre !

 ET ENSUITE 

E : L’histoire est longue, cela fait plus de 11 ans que nous sommes ensemble maintenant. Nous avons fait chacun 2 ans de prépa en région parisienne à ne se voir que le weekend, puis nous sommes partis en école de commerce dans deux villes différentes de France. Nous avons étudié à l’étranger, lui en Estonie, moi en Australie et Angleterre. Nous nous sommes enfin posés ensemble à Paris il y a maintenant 5 ans et je suis repartie à nouveau pour le travail en Province puis aux Pays-Bas.

On peut dire qu’on a éprouvé la longue distance, les doutes, les difficultés, mais au final je suis hyper fière de notre parcours.

M : Après le Bac, on a tous les deux fait une prépa. On se voyait que le weekend. C’était le début de notre longue relation à distance. On a ensuite enchainé sur deux écoles de commerce différentes (Poitiers et Bordeaux), puis des échanges à des périodes différentes (Londres, Estonie, Sydney), suivi de boulots dans des villes différentes (Paris, Orléans, Rotterdam) avant d’enfin pouvoir se poser à deux dans la même ville. Malgré toute cette distance, notre couple a tenu bon car on y a cru !

 LA QUALITÉ QUE J’AIME LE PLUS 

E : Sa sociabilité, il est capable de parler avec tout le monde et sait toujours vite s’adapter parce qu’il s’intéresse sincèrement aux personnes. En une soirée il peut donner l’impression de déjà faire partie d’un groupe qu’il vient de rencontrer.

M : Sa joie de vivre. Toutes ses amies ou les personnes qui la rencontrent pour la première fois vous le diront, E. est toujours de bonne humeur ! Elle a une capacité folle de se réjouir de n’importe quelle situation (de l’économie de 0,10 € sur un produit au supermarché jusqu’au bonheur de quelqu’une qu’elle aime).

 SON PETIT DÉFAUT 

E : Il peut parfois vite s’énerver.

M : Elle est maladroite. Quel que soit la situation, tu sais qu’il y a une risque qu’elle casse ce qu’elle a entre les mains en le faisant tomber, qu’elle se fasse mal en se cognant, qu’elle renverse son verre ou un plat en sauce… A la longue, ça peut devenir exaspérant.

 SON PLUS BEAU CADEAU 

E : Question difficile, mais je crois que finalement c’est la demande en mariage. Qu’il ait réussi à faire la surprise, le faire à un moment où je ne m’y attendais pas, ça m’a vraiment touchée.

M : Un stylo pour nos 10 ans + nos fiançailles. J’aime beaucoup les beaux objets et les stylos et je sais que je garderai celui-ci toute ma vie, et j’y associerai notre amour.

 QUI A PARLÉ MARIAGE EN PREMIER ? 

E : Ce qui est sûr c’est qu’on a en a parlé très vite. En tant qu’adolescents amoureux qui rêvent leur vie on en parlait déjà quelques semaines après le premier baiser. Clairement on a pris du retard sur la vie qu’on imaginait alors, parce qu’à ce rythme on devrait déjà être mariés avec 2 enfants !

M : Ma mère… ;)

 PROCHAINE ÉTAPE APRÈS LE MARIAGE ? 

E+M : C’est plutôt une étape en même temps mais on va déménager pour un plus grand appartement. Ça devrait déjà nous occuper pour les quelques mois à venir !

 


Photos : Moonrise Photography