Nous y voilà en-fin ! Les cloches du printemps ont sonné. Et même si le soleil est encore légèrement à la traîne (doux euphémisme pour ne pas dire « Prends ton temps surtout, je viens de dépenser une fortune en gommages et épilation, mais prends ton temps. »), chez DLBM, on est convaincues que le printemps, ce n’est pas juste une histoire de degrés, c’est un état d’esprit ! (Vous savez, celles dont les lunettes de soleil ont réélu domicile dans leur sac depuis 2 semaines, ou qui s’adonnent à un débat sans fin entre la paire de chaussures n°1 parfaite pour la saison et la paire de chaussures n°2 parfaite pour la saison, coucou c’est nouuus !)

Bon, trêve d’égarement. Qui dit printemps, dit surtout lancement de la grande saison des EVJFEt cette semaine, chères témoins et demoiselles d’honneur, on vous a concocté un programme quotidien aux petits oignons. Conseils, idées et 2 grosses belles surprises, pour vous permettre d’organiser une journée ou un week-end de rêve à la future mariée.

Et pour débuter cette semaine, on va parler clichés ! Marine et Vincent, amoureux des photos depuis toujours, ont créé leur agence Ce jour-là il y a deux ans. Binôme au travail et dans la vie, Marine et Vincent sont spécialisés dans les reportages photos de mariages et bien évidemment….des EVJF ! Passionnés par leur métier, ils attaquent en parallèle cette année, leur deuxième saison d’EVJF avec Anouch et Laurence, le célèbre duo d’Epouse-moi Cocotte.

Pour vous, ils ont accepté de nous donner toutes les clés du succès d’une des activités les plus plébiscitées par vos team-EVJF, particulièrement ces 2 dernières années. A la fin de cet article, vous comprendrez que photogénie et art de poser sont finalement peu liés à la réussite d’un reportage photo. Et nous, on dit tant mieux !

cejourla-photographie-evjf-mariage-20140615-Valerie-5613

 Quelle est la particularité des shootings d’EVJF ?

Pour caricaturer un peu : le mariage est un moment solennel partagé avec la famille et les proches, alors que l’EVJF se rapproche plutôt d’un gros craquage entre copines ! Les deux ambiances sont très différentes et du coup notre travail, pas du tout le même.

L’important sur un shooting EVJF, c’est avant tout que les filles s’amusent. Si, à la fin, on a de belles photos mais que la séance a été pénible parce que le photographe était froid et autoritaire, alors ça n’a aucun intérêt. Cette journée, c’est un souvenir unique dans la vie d’une future mariée. En regardant les photos plus tard, elles doivent lui rappeler la bonne humeur de ce moment.

En terme d’évolution – et heureusement pour les futures mariées ! – le traditionnel EVJF qui ressemblait à un bizutage tend à disparaître. Aujourd’hui, on a plein d’excellents prestataires qui proposent des activités originales pour rythmer cette journée en valorisant aussi bien la mariée que ses copines.

L’autre évolution, c’est qu’on nous demande de plus en plus souvent des séances pour des EVG. Généralement, ce sont les témoins filles du futur marié qui y pensent, mais les garçons se prennent vite au jeu. Le côté bande de potes fonctionne toujours très bien en photo.

cejourla-photographie-evjf-mariage-20140615-Valerie-5628

 Que diriez-vous aux groupes de copines/copains qui aimeraient sauter le pas, mais admirent les shooting seulement de loin de peur de ne pas être à l’aise avec l’objectif et de rater la séance qui ne sera jamais à la hauteur des magnifiques reportages vus sur la toile? 

Honnêtement, jamais personne ne nous a dit avant une séance : « Tu vas voir, je suis hyper photogénique ! ». C’est normal d’avoir une appréhension devant l’appareil, mais on a nos petits trucs pour vite mettre tout le monde à l’aise.

L’avantage d’un shooting en extérieur, c’est qu’il se passe plein de choses sur lesquelles on peut rebondir. Une fois, pendant que l’on photographiait un EVG dans une rue connue pour ses tags, des gars nous ont prêté des bombes de peinture et trouvé un coin de mur. Le futur marié a pu créer une « œuvre » pour sa chérie, c’était un moment super marrant et il s’en souvient sûrement encore !

Ensuite, chaque photographe a sa méthode. Pour nous, plutôt que de faire poser le groupe, on va chercher à créer des situations, en faisant des petites mises en scène, en lançant des défis, pour que les gens soient en mouvement, qu’ils oublient l’appareil photo et finalement, que le résultat soit très naturel et spontané.

EpouseMoiCocotte_cejourla_photographie-evjf-mariage-Laetitia-14

Y a-t-il une préparation particulière ou des conseils spécifiques avant la séance  que vous avez l’habitude de donner ?

On recommande quand même de ne pas trop s’encombrer avec des sacs et des valises. Et pour être en forme, le mieux c’est encore de bien dormir la veille, tout simplement. Le sommeil est le meilleur remède pour le teint !

EpouseMoiCocotte_cejourla_photographie-evjf-mariage-Laetitia-17

A celles et ceux qui n’ont vraiment aucune idée de dress code, quelles sont les formules qui fonctionnent ?

Trouver les éléments pour son dress code fait souvent déjà partie du fun ! Pour celles qui veulent faire simple, une tenue identique pour tout le monde fonctionne toujours bien. Par exemple, un haut d’une couleur pour les copines et d’une autre pour différencier la mariée. L’idéal étant si possible d’acheter vraiment le même vêtement pour toutes, pour que l’effet visuel soit fort.

Et pour celles qui se sentent plus inspirées, c’est sympa de se mettre d’accord sur un style et que chacune le travaille à sa manière. Par exemple, look de bikeuse ou look de pin-up, comme ça chacune affirme sa personnalité tout en gardant l’effet visuel du groupe.

Et bien sûr, accessoirisez ! Faites, par exemple, fabriquer des badges pour l’occasion.

EpouseMoiCocotte_cejourla_photographie-evjf-mariage-Benjamin-8290

Un shooting EVJF à 4 ou 20 c’est possible ?

Tout est toujours possible ! Le tout c’est d’anticiper avant avec les témoins pour bien préparer la séance. Tout à l’heure, on parlait du fait que l’on « crée des situations » plutôt que de faire poser. Donc à 4 ou à 20, on ne choisira pas les mêmes lieux et on adaptera notre manière de conduire le groupe.

cejourla-photographie-evjf-mariage-20140615-Valerie-5301

Si à ce stade, vous êtes à présent convaincues de la coolitude d’une séance photo entre copines, pour nous c’est mission accomplie !

Marine et Vincent, photographes – Ce jour-là

Tarifs à partir de 350€ la séance d’une heure de shooting. Livraison de 50 photos minimum HD numériques délivrées sous 15 jours.

Bonus : des Polaroids remis à la mariée à la fin de la séance.

Un conseil : L’idéal, c’est de réserver un à deux mois à l’avance pour ne pas se retrouver limité dans le choix des dates.

 


Crédits photos : Ce Jour-Là ; Ce Jour-Là pour Epouse-moi Cocotte