DLBM-elapoppies-C+BLa première chose qui nous a sauté aux yeux en découvrant le mariage de C&B, c’est leur joie et leur bonne humeur débordante. Une mariée qui rit aux éclats sur presque toutes les photos. Ce couple-là transpire le bonheur, on peut vous le dire. De quoi redonner le smile en un clin d’oeil à toutes celles arrivées ici d’humeur bougonne.

Leur mariage était aux couleurs de leurs caractères : coloré, pep’s et plein d’émotions. C’était en septembre dernier et c’est la pétillante Anne-Sophie d’Ela and The Poppies qui a réalisé les jolis clichés de cette belle journée. En tant que fans ultimes de son travail, on est d’autant plus fières de partager ici le reportage de cette journée. JOIE et BONNE HUMEUR.

TOUT A COMMENCÉ

A Pau, en 2006. B. était étudiant en école de commerce et rentrait d’un stage à Seattle. J’étais étudiante en droit et nous faisions en fait tous les deux le même job étudiant au sein de la même entreprise. Nous n’avons pas eu de « coup de foudre » mais nous nous sommes apprivoisés puis séduits progressivement. Un premier kiss, puis un autre, et un « Kiss me forever » (Merci Julien Doré).

J’AI SU QUE C’ÉTAIT LUI QUAND

Il n’y a pas vraiment eu de moment précis. Plutôt un sentiment étrange qui vous fait d’abord peur, puis devient une évidence. Quand on se surprend à partager sa propre liberté (car c’est mille fois plus cool de vivre les bonheurs quotidiens à deux), quand notre complicité nous dépasse, quand on conclut que c’est ce dont on a besoin, que c’est lui dont on a besoin. 

013--elapoppies-photographe-mariage-pau-bearn-pays-basque-Dans les Baskets de la Mariéejpg

057--elapoppies-photographe-mariage-pau-bearn-pays-basque-Dans les Baskets de la Mariéejpg

083--elapoppies-photographe-mariage-pau-bearn-pays-basque-Dans les Baskets de la Mariéejpg

LA DEMANDE

Le 8 novembre 2013. Au Zimbabwe, aux pieds des célèbres Victoria Falls. Nous avons fait un voyage un peu fou, hors des sentiers battus, en Afrique Australe pour découvrir la Namibie, le Botswana et le Zimbabwe. En quête d’émerveillement mais aussi de questionnement sur les choses essentielles de la vie. Ce voyage nous a profondément bouleversé. Nous avons vécu cette aventure ensemble et ce n’est qu’avec lui que je pouvais la vivre de façon si profonde.

La demande est arrivée à la fin de notre voyage, après avoir partagé quelques jours avec un couple d’américains qui venaient fêter leurs 40 ans de mariage. Assis au bord des chutes Victoria, face à ce paysage spectaculaire qui nous laissait admiratifs, B. m’a glissé qu’on devrait tenter de relever ce défi un peu fou de s’unir pour la vie. Pour un jour fêter nos 40 ans d’union comme ces deux américains. Je lui ai dit « Go for it » ! Je suppose qu’il avait quand même ça en tête depuis un petit moment, car il avait une bague dans sa poche et en avait parlé avec mes parents avant.

092--elapoppies-photographe-mariage-pau-bearn-pays-basque-Dans les Baskets de la Mariéejpg

182--elapoppies-photographe-mariage-pau-bearn-pays-basque-Dans les Baskets de la Mariéejpg

LE CHOIX DE LA ROBE

Je n’avais pas vraiment d’idée précise de ce que je souhaitais, de ce qui m’irait. Mais j’adore la dentelle et je voulais pouvoir bouger et danser easy peasy.

J’ai un peu regardé sur Internet et j’ai fini par rencontrer Adeline Bauwin à un salon. J’ai vu ses robes. C’était exactement ça. Elles étaient parfaites selon moi. J’ai pris rendez-vous dans son atelier et j’ai appris à la connaître, découvrir son univers cosy, féminin, touchant. C’est une créatrice fun, à l’écoute et surtout d’un talent monstre.

J’ai eu plusieurs essayages avec mes témoins et ma maman. Au total cinq ou six pour obtenir MA robe. Une robe unique que j’ai adoré porter, et que j’ai eu beaucoup de mal à quitter !

LES BASKETS DE LA MARIÉE

Je les voulais confortables (comme tout le monde, j’imagine) mais avec une touche de folie ! J’ai fini par jeter mon dévolu sur des escarpins Patricia Blanchet, à paillettes dorées. Ils ont tenu toutes leurs promesses puisque j’ai dansé avec jusqu’à 6h du matin sans problème.

195--elapoppies-photographe-mariage-pau-bearn-pays-basque-Dans les Baskets de la Mariéejpg

201-elapoppies-photographe-mariage-pau-bearn-pays-basque-850x567

243-elapoppies-photographe-mariage-pau-bearn-pays-basque-850x567

                                                   LE PÊLE-MÊLE DES PRÉPARATIFS

Nous avons pensé, construit et imaginé ce beau projet tous les deux. Nous l’avons vécu comme une belle aventure faite de partage et de belles rencontres.

On y a été à la cool car nous nous sommes mariés religieusement plus d’un an et demi après la demande. Nous en avons profité pour nous marier civilement le 17 mai 2014 en petit comité. Cela a permis de créer une belle cohésion entre nos témoins, nos parents…

Du coup, nous avons préparé le gros mariage en toute tranquillité et tout le monde s’est senti impliqué, sans ingérence aucune. Ma belle-mère a confectionné avec amour les fanions qui ont ensuite servi de fil conducteur à tout le reste.  Ma maman s’est attelée à la préparation de bocaux de foie gras, pâté, terrine, conserves en tout genre qui nous ont nourris durant tout le week-end. Nous avons récupéré pas mal de choses qui trainaient chez mes parents pour la déco, le photobooth ou encore le plan de table construit à partir de grillage de poules.

Mon père m’a acheté une 4L de mon année de naissance pour le mariage et a dressé une ânesse des Pyrénées pour me conduire en calèche jusqu’à l’Eglise. Mon cousin nous a réalisé la maquette de notre faire-part. Bref, la famille a mis la main à la pâte.

346--elapoppies-photographe-mariage-pau-bearn-pays-basque-Dans les Baskets de la Mariéejpg

382-elapoppies-photographe-mariage-pau-bearn-pays-basque

LA MUSIQUE QUE VOUS N’OUBLIEREZ PAS

A bouche que veux-tu ? de Brigitte. Notre première danse. Un moment unique où nous étions tous les deux, où je ne voyais que lui. Un de nos meilleurs moments. Des paroles tellement appropriées et sensuelles.

UN MOMENT MARQUANT

Dur de choisir ! L’arrivée avec mon Papa en calèche tractée par son ânesse des Pyrénées, où nous avons profité du calme avant la tempête. L’émotion de nos familles à l’église. La métaphore de l’union de deux êtres par un prêtre made in Béarn. Les larmes de ma sœur que j’aime plus que tout, les mots de nos témoins formidables, l’Ave Maria à la trompette, les « au revoir » difficiles le dimanche après-midi avec ce sentiment que les vacances se terminent.

Je retiendrai sûrement à jamais cette image d’une piste de danse intergénérationnelle où des personnes qui nous sont si chères, qui ne se connaissaient pas toujours, se sont amusées ensemble. Et le sourire de mon merveilleux mari durant toute cette journée.

Une dernière anecdote ? En Béarn, la coutume veut que la veille du mariage, les mariés se fassent laver les pieds entourés de leurs proches. B. et moi nous n’y avons pas échappé : le vendredi soir, nos pieds ont donc macéré dans une bassine remplie d’un mélange de sangria, de foin, de farine, de mousse à raser et d’œufs et B. a même eu droit à une épilation approximative des tibias !

367--elapoppies-photographe-mariage-pau-bearn-pays-basque-Dans les Baskets de la Mariéejpg

371--elapoppies-photographe-mariage-pau-bearn-pays-basque-Dans les Baskets de la Mariéejpg

374--elapoppies-photographe-mariage-pau-bearn-pays-basque-Dans les Baskets de la Mariéejpg

368-elapoppies-photographe-mariage-pau-bearn-pays-basque-567x850365-elapoppies-photographe-mariage-pau-bearn-pays-basque

UNE IDÉES À VOUS PIQUER

Peut-être plusieurs : Nous avions créé un logo « Mr & Mrs C… » qui, avec les fanions, était le fil conducteur du mariage. Nous avons décidé de nexter les dragées pour offrir à nos invités des gobelets en plastiques recyclés floqués avec notre logo comme dans les férias, festivals ou concerts, pour que le souvenir perdure. De la même façon, nous avons fait réaliser des tattoos avec notre logo, en mode Malabar, qui s’effacent sous la douche. Cela a beaucoup plu à tout le monde. Et quand vous voyez votre tante coller un tattoo sur la tête de votre ami chauve, vous pouvez vous dire que la glace est brisée !

Petit conseil pour le jour J, demandez à un proche de vous garder une bouteille d’eau à disposition. J’avais tellement soif en sortant de l’église que j’ai dû piquer de l’eau à mon petit cousin de 9 mois !

427--elapoppies-photographe-mariage-pau-bearn-pays-basque-Dans les Baskets de la Mariéejpg

429-elapoppies-photographe-mariage-pau-bearn-pays-basque-850x567

435--elapoppies-photographe-mariage-pau-bearn-pays-basque-Dans les Baskets de la Mariéejpg

UN CONSEIL POUR LES NOUVELLES FIANCÉES

Généralement, nous avons suffisamment de temps pour organiser un mariage, donc pas de stress. Profitez des préparatifs car ce sont des instants aussi riches que le jour J. Inspirez-vous, mais élaborez un projet qui vous ressemble, sincère envers les autres et surtout envers vous.

Choisissez des témoins pour les bonnes raisons et pas pour de fausses obligations, de fausses promesses. Là encore soyez sincères, vivez le moment présent, ils vous le rendront au-delà de vos espérances !!

Faites confiance !! Notamment aux prestataires car généralement vous savez pourquoi vous les avez choisis.
396--elapoppies-photographe-mariage-pau-bearn-pays-basque-Dans les Baskets de la Mariéejpg

426-elapoppies-photographe-mariage-pau-bearn-pays-basque-850x567

476-elapoppies-photographe-mariage-pau-bearn-pays-basque-850x567

486-elapoppies-photographe-mariage-pau-bearn-pays-basque-850x567

492-elapoppies-photographe-mariage-pau-bearn-pays-basque-850x567

692-elapoppies-photographe-mariage-pau-bearn-pays-basque

891-elapoppies-photographe-mariage-pau-bearn-pays-basque

833-elapoppies-photographe-mariage-pau-bearn-pays-basque




Lieu de réception : Au Château de Boast ; Traiteur : Jean-Bernard Hourçourigaray – Chez Château, Esquiule ; Photographe : Ela and The Poppies ; DJ : Loïc de Sud Evènements ; Créations florales : Poppy Figue ; Faire-parts : Pierre Emperador – EMP ; Robe : Adeline Bauwin ; Coiffeur : L’autre Salon (Pau) ; Barbier : Tommy Barber (Pau) ; Mise en beauté : Léa Legru – Ma Bulle de Douceur ; Headband : Les dissonances ; Boucles d’oreille : Saoya ; Chaussures : Patricia Blanchet ; Costume : Samson ; Noeud-papillon : Le Colonel Moutarde ; Tissus fanions : Les coupons de Saint-Pierre